De la main à la main

mont blanc
Pour une campagne de marketing direct, Mont Blanc s’est offert le luxe d’envoyer des lettres de demandes de transfert d’argent par de soi-disants financeurs Africains en mal de toucher leur bien dans l’immédiat.
Au premier abord cela ressemble à ces spams que l’on à tous, plus ou moins, reçu dans sa boîte mails, mais le post-scriptum dévoile la supercherie par ces mots : « Ne nous leurrons pas, même si une lettre d’un fraudeur semble tout à fait authentique, c’est tout de même plus convainquant quand c’est magnifiquement écrit à la main ».
mont blanc